Olivier Bourguignon, passage obligé !

15.07.18< Retour

Olivier Bourguignon / 5100 Wierde

Olivier Bourguignon s’impose comme une étape incontournable en Wallonie.

Estelle et Olivier Bourguignon nous accueillent dans leur ferme du 19ème siècle, pour y découvrir un cadre contemporain. Leur but : satisfaire nos papilles gustatives. Cette devise, je ne l’ai pas inventée, c’est le crédo de leur établissement depuis de longues années.

On est dans l’exceptionnel dans cette grande maison de briques en forme de paquebot prêt à prendre le large dans les racines du vrai terroir des artisans et des producteurs locaux comme les petits gris de Bierwart et le safran de Patr’Ann à Profondeville. Et en saison les asperges blanches de Jurbise ! En plus : il y a le canard de Hamptinne, le pigeonneau de Verviers , les petits gris de Namur, le poulet de Malonne, le boeuf de Bomel, l’agneau de Doische, en saison les fraises de Wépion, les asperges de Jurbises, les légumes de Bossimé et j’en passe…

La cuisine est ouverte sur une jeune brigade officiant à un train d’enfer sous le regard bleu ciel d’un chef épanoui aux fourneaux qui turbine à fond pour dessiner sur assiette des fulgurances culinaires très précises. Tout est en place pour le plaisir des yeux et la vraie émotion branchée sur le produit.

Le décor est résolument moderne, innovant par ses créations originales de mobilier mélangeant le bois et le métal. L’ensemble est très réussi, brut de décoffrage, naturel, zen et harmonieux.

On y vient pour un lunch avec, au centre de l’assiette, une de mes préparations préférées, un véritable plat canaille, un onglet de bœuf à l’échalote, voire des préparations plus élaborées comme son effiloché d’aile de raie aux truffes et foie gras. Le chef sait traiter les beaux produits de la mer et de la terre avec une rare minutie et une belle élégance dans la décoration du plat.

Cuisine solidaire !
Olivier Bourguignon ne joue pas les personnages accueillants, il l’est et l’a toujours été. Et généreux avec ça quand le soir de Noël, il n n’hésite pas à fermer ses deux restaurants pour réchauffer la bouche de 500 convives en difficulté de vie.

La créativité est là, le goût aussi. What else ?

Le plat : Les escargots à la bourguignonne, hommage à Paul Bocuse

Le D’Arville

Rue D'Arville 94 5100 Wierde

+32 81 46 23 65

https://ledarville.be/

https://www.facebook.com/ledarville/

Horecamedia