Biga Hoeve, la ferme de la fée café

01.06.18< Retour

8610 Kortemark

C’est à Kortermark, un petit patelin niché entre Dixmude et Torhout que ca se passe.

La ferme Biga est un corps de ferme rénovée en plein cœur de la région du Westhoek, non loin de la réserve naturelle la plus ancienne de Flandre, à quelques encablures de la côte et plus loin, c’est la France.

De la vieille ferme à la maison d’hôtes de luxe.

La ferme est cataloguée sur les sites de réservation en B&B. Je dirais pour ma part que c’’est plutôt une maison d’hôte de haut niveau tant par la vérité de son accueil que par le caractère préservé et authentique des matériaux utilisés pour la rénovation de l’endroit.

Bonus pour les visiteurs : Biga Hoeve a été reconstruite sur un domaine de plus de 12 000 m2 et a pu aussi se trouver une nouvelle vocation : une ferme atelier dédiée au café.

Annelies Houwen a commencé sa carrière comme hôtesse de l’air à la Sabena.

Au cours de ses nombreux voyages, elle a établi des contacts et fait des rencontres   passionnantes tournant souvent autour du monde du café. Par la suite, suite à la faillite de la compagnie, elle s’est reconvertie avec brio dans les secteurs de la vente gastronomique et dans le marketing. Ces diverses expériences l’ont aidée à mettre en œuvre un projet intime : celui de mettre un point d’honneur à faire partager sa passion pour le café :

“Ici c’est une ferme de café. Nous torréfions nos cafés de façon artisanale. Ici, vous pouvez déguster différents cafés et expérimenter les différences que vous avez dans les grains de café et ainsi faire votre propre assemblage, selon votre goût, votre personnalité.”

C’est un peu comme dans la création d’un parfum ?

 “Tout à fait. La palette de parfums et d’arômes provenant d’un belle torréfaction peut se révéler d’une extrême intensité, devenir savoureuse et surprenante comme par exemple des arômes de chocolat, de caramel, de vanille, des touches de fruits rouges qui peuvent accentuer le côté sensuel du poivre et des épices….”

Nous sommes ici dans un endroit préservé où règne une certaine zénitude, dans un endroit qui a su conserver son charme et son caractère historique ?

“On peut également réserver une chambre chez afin de se détendre complétement, à boire une bonne tasse de café assis sur le banc de notre étang et ainsi profiter d’une vue imprenable sur la campagne environnante. Nous avons voulu décorer nos deux chambres avec des matériaux nobles comme le bois, le fer forgé et ainsi en renforcer le côté chaleureux et cocoon. Nous continuerons de vous gâter en vous servant un délicieux petit-déjeuner avec des produits locaux.”

Burt Lancaster avait coutume de dire que l’on reconnaît un bon restaurant à la qualité de son pain et de son café. Les aliments sombres comme le café, le chocolat, les truffes, sont souvent associés au monde de la cuisine, aux notions de luxe et d’exclusivité. Avoir un bon café, cela a du sens pour les restaurateurs ?”

“Les marques de café classiques utilisent généralement une gamme limitée de mélanges de café que l’ont voit partout, même en grande surface. Un restaurant peut se différencier par sa cuisine, le choix des vins mais aussi par un café exclusif au goût unique pour parfaire son accueil et sa touche culinaire.”

De Biga Hoeve

Amersveldestraat, 104 8610 Kortemark

Annelies Houwen : +32 498 50 11 66

info@bigahoeve.be

http://www.bigahoeve.be